Test de dépendance au tabac

Test dépendance tabac

Combien de temps après votre réveil fumez-vous votre première cigarette?

Trouvez-vous difficile de vous abstenir de fumer dans les endroits où c'est interdit?

A quelle cigarette de la journée renonceriez-vous le plus difficilement?

Combien de cigarettes fumez-vous par jour en moyenne?

Fumez-vous à un rythme plus soutenu le matin que l'après midi?

Fumez-vous lorsque vous êtes malade, au point de devoir rester au lit presque toute la journée?

Test dépendance tabac
Vous êtes très faiblement dépendant à la nicotine

Ceci signifie que les réponses que vous avez fourni au test correspondent à une dépendance physique à la nicotine très faible. Cela ne veut pas dire que n'êtes pas dépendant de façon comportemantale ou psychologiquement au tabac, ou encore que vous ne risquez pas les pathologies classiquement imputables au tabac ! Côté traitement, des substituts nicotiniques oraux associés à une thérapie telle que les TCC (Thérapies Cognitives et Comportementales) pourraient suffire pour vous accompagner au sevrage tabagique. Si vous êtes peu ou pas dépendant physiquement, votre sevrage ne sera que plus simple, alors pourquoi ne pas essayer ?! Je reste à votre écoute via la section question-réponse.
Vous êtes faiblement dépendant à la nicotine

Si physiquement vous êtes peu dépendant à la nicotine, vous nécessiterez très probablement des traitements moins dosés que si vous étiez fortement dépendant. Cela signifie aussi que votre sevrage sera surement plus court et simple. Des substituts nicotiniques oraux associés à un suivi spécialisé en tabacologie avec une thérapie telle que les TCC (Thérapie Cognitive et Comportementale) seront les clés de votre réussite ! Je reste à votre écoute via la section question- réponse
Vous êtes moyennement dépendant à la nicotine

Cela signifie qu'il apparaitra des signes de manque lors de votre arrêt. Sauf, si vous utilisez un traitement de substitution à une posologie adaptée. Pour mettre toutes les chances de votre coté, il vous instaurer un suivi spécialisé auprès d'un tabacologue. Dans les grandes lignes, votre traitement sera composé d'un traitement de substitution nicotine oral (pastilles ou gommes à mâcher) associé à une forme transderrmique (patchs) dont le dosage sera ajusté par votre thérapeute au fil du suivi. Evidemment, le traitement va être très utile sur la partie physique de votre dépendance, mais il faut agir sur la partie psychologique et comportementale. Dans ce cas, les TCC (Thérapie Cognitive et comportementale) seront très efficaces.
Vous êtes fortement ou très fortement dépendant à la nicotine.

Il faudra un suivi spécialisé en tabacologie et une grande motivation de votre part. Il vous sera recommandé des substituts nicotiniques à une dose assez forte. Au minimum des patchs de 21 ou 25 mg associés à un substitut oral (pastilles ou gommes selon votre préférence). Les traitements médicamenteux comme la Varenicline ou le Bupropion constitueront une bonne alternative. Quoiqu'il en soit, il faudra un suivi comprenant des entretiens motivationnels et des TCC (Thérapie Cognitive et Comportementale). Cela peut prendre du temps mais votre décision est courageuse allez y, qu'est-ce que vous risquez ? Au pire vous ferez mieux la prochaine tentative et au mieux à vous la liberté ! Je reste à votre écoute via la section question- réponse. A bientôt

Share your Results:

3 commentaires sur “Test dépendance tabac”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.