Anxiété/dépression arrêt tabac

2.42K views
1
0 Comments

Bonjour Docteur,

A chaque arrêt du tabac chez moi se déclenche -environ 3 semaines après -une forme de déprime/ dépression avec d’importantes angoisses (sensation d’oppression, « boule » dans la gorge,…).
Ces phénomènes ne surviennent que lors de mes sevrage tabagiques (j’en suis à mon 8eme) et persistent dans le temps.

J’en suis actuellement à 4mois de sevrage et aucune impression d’amélioration. Suis-je condamnée à être fumeuse ? Cela se dissipera-t-il avec encore un peu de patience ? Généralistes ou tabacologues des « hot line » m’ont l’air un peu perplexes face à cet état qui ne semble pas si transitoire que cela et je peine à trouver une personne compétente connaissant ce phénomène et pouvant m’aider…

Changed status to publish
0

Bonjour,

Bien sur vous n’êtes pas condamnée à fumer ! Et heureusement !

En fait, il faut savoir que dans la fumée il y a des composants appelés IMAO (Inhibiteurs de la Mono Amine Oxydase) qui sont des anti dépresseurs. L’arrêt de la cigarette entraîne aussi l’arrêt des IMAO et donc une potentielle expression d’un syndrome dépressif.

D’autre part, les signes de manque de nicotine peuvent se manifester par des troubles de la concentration, une labilité émotionnelle, des troubles du sommeil et/ou des symptômes  anxieux. Ce que vous décrivez est en fait très classique, et nécessite un petit suivi, mais je vous rassure il n’y a rien de bien méchant. Si vous êtes proche de Marseille, je vous conseillerais de prendre RDV afin que nous puissions établir ensemble une stratégie thérapeutique qui vous soit adaptée. Dans le cas contraire, je vous pourrais vous adresser à un confrère.

En revanche, j’insisterai sur l’intérêt d’être psychiatre lorsqu’on est tabacologue; cela peut servir…

Je vous souhaite plein de bonheur dans votre nouvelle vie de non fumeuse et donc de liberté.

 

Changed status to publish